Le syndrome de Wonder Woman

Le syndrome de Wonder Woman

Alors que je déjeune avec une amie que je n’ai pas vue depuis longtemps, ses propos sur sa vie de mère, d’entrepreneure, de femme, de copine et de compagne me font lui poser cette question : « Souffrirais-tu du syndrome Wonder Woman ? » (A ce moment précis, je ne savais pas encore que ce syndrome existait pour de vrai !!)  Sa réponse a été particulièrement drôle : « Noonnn. Je n’aime pas du tout son costume ! ». Mais sous ce trait d’humour, elle ne nie pas avoir rêvé un jour d’avoir tous ces super-pouvoirs pour réussir à mener toutes les batailles de front (famille, job, couple etc).

Cette conversation me fait réaliser que la plupart des femmes (pour ne pas dire toutes) que j’accompagne en coaching, souffrent de ce syndrome. Je vais ici partager avec vous quelques astuces pour parvenir à s’en défaire.

QU’EST-CE QUE LE SYNDROME WONDER WOMAN ?

Le syndrome Wonder Woman est un sentiment que beaucoup de femmes connaissent parfaitement bien. C’est le sentiment d’être dans une spirale infernale. Alors que toute la journée, vous avez couru dans tous les sens (courses, école, devoirs, travail, repas etc), le soir vous réalisez avec déception et épuisement que vous n’avez pas réussi à tout faire !

Vous vous sentez nulles, pas à la hauteur. Vous culpabilisez. Ça vous parle ?

QUELLES SONT LES RAISONS POUR LESQUELLES LA PLUPART DES FEMMES VEULENT TOUT ET TROP BIEN FAIRE ?

Il existe plusieurs raisons à vouloir être Wonder Woman alors que ne l’oublions pas c’est un personnage fictif !

  • La pression culturelle

Et oui, encore aujourd’hui en 2021, il reste des traces du patriarcat qui prônait l’image de la femme dévouée à son mari, à ses enfants et aux autres et qui tenait parfaitement bien sa maison. Même si cela évolue (tout doucement malheureusement), cette image reste dans notre inconscient collectif. Et en tant que femme nous en sommes les premières responsables en voulant prouver que nous allons réussir à mener une carrière professionnelle brillante, à être une mère aimante et à l’écoute et aussi une compagne au top !

  • Les réseaux sociaux

Ah damned !!

Bien sûr que nous savons que ce qui se passent sur les réseaux sociaux n’est pas la réalité. Mais malgré tout, on ne peut s’empêcher de se comparer et de penser qu’on n’est pas à la hauteur.

  • Le besoin de reconnaissance

Certaines d’entre nous cherchent par tous les moyens à être reconnue à leur juste valeur. C’est pourquoi elles se retrouvent dans cette situation, presque grisante parfois, d’être partout et de tout régler. Celle qui est la super copine, la super maman, la super voisine, la super collègue, la super épouse …. Il y a un côté addictif !!!

  • Le manque de confiance en soi

Il va de pair avec le besoin de reconnaissance. En se rendant indispensable auprès de notre entourage (enfants, mari, collègues etc…), on cherche à se prouver que nous sommes capables de … Mais on tombe dans cette spirale : je t’aide –> j’attends de la reconnaissance de ta part –>je ne l’ai pas –> je me sens nulle ——> je t’aide à nouveau et j’en fais encore plus ( recherche de perfection) –> pas de reconnaissance ou pas à la hauteur de mes attentes –> je me dévalorise etc etc….

QUELLES ASTUCES POUR EN SORTIR ?

  • Prenez du temps pour vous !

Dans ce tourbillon, vous ne vous accordez pas de pause avec vous-mêmes. Coupez votre portable et allez prendre l’air, installez-vous au calme avec un bon bouquin, allez-vous faire masser, coiffer etc …. Peu importe mais faites ce que vous aimez !!

Plus vous prendrez soin de vous, plus vous pourrez soin des autres correctement !

  • Apprenez à dire « non ! »

Savoir dire « non » semble hyper simple mais combien d’entre nous, nous laissons avoir lorsque notre enfant nous appelle pour aller le chercher au collège parce qu’il a fini plus tôt, et malgré notre emploi du temps déjà chargé, on dit « oui » !!! Résultat on arrive en retard à notre rdv, essoufflée et s’excusant platement.

Commencez à dire « non » c’est commencer à se respecter !

  • Arrêtez de culpabiliser !

Facile à dire mais pas si facile que ça à faire ! tout d’abord la perfection n’existe pas tout comme les super-héros, hein ?

Et ce n’est pas parce que vous mettez votre enfant à la crèche alors que vous travaillez à la maison, que vous êtes une mauvaise mère, ok ?

  • Posez vos priorités 

Faites une différence entre urgences et priorités pour commencer. Arrêtez de faire des « To Do Lists » interminables qui sont plus anxiogènes qu’aidantes.

Je vous invite à avoir 2 choses : 1 agenda et 1 carnet. Dans votre agenda, bloquez vos moments pour vous puis les évènements importants. Et dans votre carnet, notez dans une colonne ce qui est impératif à faire (avec le délai) et dans l’autre colonne ce qui peut attendre.

Libérez votre esprit en notant la moindre idée.

  • Apprenez à déléguer

Votre façon de faire est la vôtre et ce n’est pas la meilleure. Si si !! je vous assure. Votre conjoint ou vos enfants peuvent aussi faire le ménage, étendre le linge, faire les courses, préparer à manger, prendre leur rdv etc etc… Peut-être que ce ne sera pas fait comme vous, et alors ??

Responsabilisez rend autonome.

—-> Quelle astuce allez-vous mettre en place dès aujourd’hui ?

Pour en savoir plus sur mes méthodes de coaching , suivez-moi sur Instagram et FB

Manuella RADIGUE      

Coach professionnelle spécialisée dans le coaching des Hpi et des Hypersensibles

Tags: